N’arrivez-vous pas à retrouver votre équilibre émotionnel ou mental

À l’école de la vie, les matières joie et peine sont obligatoires et s’alternent continuellement pour la plupart. On a tous connu des moments difficiles et certains de ces situations tumultueuses qui laissent des cicatrices aussi bien physiques que mentales. Ces dernières impactent le subconscient et peuvent paraître souvent difficiles à sonder à cause du voile épais déposé par le temps.

Ce n’est alors qu’en face de situations particulières et imprévues que d’indésirables effets refont surface et remettent au-devant des difficultés du passé qui n’ont pas été élucidées. Fort heureusement, deux techniques (la kinésiologie et l’hypnothérapie) qui se marient à merveille parviennent à soulager de cet état de choses.

L’hypnothérapie pour un épanouissement personnel


L’hypnose a souvent été assimilée à une technique de manipulation qui peut abêtir et nuire au sujet. Cependant, il ne s’agit que d’un côté mal exploité de ses capacités, car l’hypnose est même recommandée pour de nombreux cas de troubles de la personnalité. Si vous n’en saviez rien, nous vous invitons à découvrir les bienfaits de l’hypnose spirituelle régressive proposés par Catherine DEGIVES, hypnothérapeute et kinésiologue près de Hannut.

Il existe par ailleurs un bon nombre de méthodes qui exploitent l’hypnose aux fins de guérisons diverses et dont la plus répandue est connue sous le nom d’hypnose ericksonienne. Celle-ci se base sur le postulat selon lequel le subconscient de l’humain dispose des ressources nécessaires pour résoudre tout problème qui lui est lié. Inventée par M. Erickson, c’est avec des allusions métaphoriques, des récits imagés et des suggestions indirectes que le patient parvient à surmonter ses difficultés. On atteint ainsi le subconscient et on l’aiguillonne pour qu’il résolve le problème existant.

La kinésiologie : une technique aux résultats prodigieux


Qu’il s’agisse de douleurs physiques, relationnelles, émotionnelles ou d’afflictions professionnelles, de problèmes de santé ou de deuil, les situations douloureuses du quotidien ne se font pas prier. C’est pour un accompagnement et un soulagement dans ces moments que la kinésiologie trouve toute son utilité.

Technique psychocorporelle, la kinésiologie alterne d’un rythme étudié traitement psychologique et traitement corporel. Elle fait partie de la catégorie des techniques dites brèves qui se préoccupent davantage des solutions que de la source des problèmes. La kinésiologie se focalise ainsi sur les énergies internes au corps, énergies qui renseignent énormément sur les problèmes psychiques camouflés. Fort de cela, elle œuvre à homogénéiser ces énergies, impliquant du coup une psyché dépourvue de manifestations inconscientes indésirables.

Une approche éducative pour le bien-être des petits

On croit souvent à tort qu’un enfant se doit de rester tranquille lorsqu’il apprend. Cependant, il est prouvé qu’un mouvement coordonné, assorti et bien exécuté pouvait tout aussi bien stimuler le cerveau. De nombreux spécialistes s’accordent même sur le fait que le développement des fonctions cognitives trouve son origine dans le mouvement. Et c’est à ce niveau qu’intervient aussi la kinésiologie en recommandant des activités ou mouvements spécifiques à l’enfant qui désire atteindre son plein potentiel. La kinésiologie se voit également très utile pour améliorer la coordination et la mémoire des plus grands.

Au vu de ces nombreux avantages, il ne faudrait donc pas hésiter à recourir à l’hypnothérapie ou à la kinésiologie lorsque le besoin se fait ressentir. Si vous avez déjà tout essayé, accordez alors le bénéfice du doute à ces techniques ; vous n’en serez qu’agréablement surpris.

Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *